mardi 27 juin 2017

Planter un palmier

Pour une bonne germination, les graines de palmiers ont besoin d'une exposition prolongée à des températures élevées (soleil, radiateur, serre…) et d'une forte hygrométrie. Le temps d'exposition à la chaleur varie en fonction de l'espèce cultivée mais en règle générale il faut compter entre 2 et 8 semaines pour la levée des graines.
L'humidité est essentielle pour la germination, donc arroser.
Un pré-trempage des graines réduit la période d'exposition aux températures élevées : elles seront simplement immergées dans un récipient remplit d'eau à température ambiante de 24 heures à 72 heures. Il est préférable de changer cette eau tous les jours afin d'éliminer d'éventuels inhibiteurs.
Les graines semées dans une bonne terre de jardin germent généralement sans difficultés et se développent rapidement. Cependant, les sols contiennent souvent des organismes responsables de maladies, de prolifération des mauvaises herbes et de parasites. Aussi, l'utilisation de substrat strictement réservés aux semis est-elle parfois plus sûre. Les horticulteurs utilisent des matériaux divers, sables grossier, tourbe,  terreau à base de coco, vermiculite, écorces de pin et sciure de bois.
Il faut recouvrir les graines de palmiers avec une couche de substrat d'une épaisseur de 1 à 3 cm ou, plus généralement, d'au moins la même épaisseur que les graines. Le semis peut être dense; rapidement mises en pot après la germination, les plantules n'auront pas à souffrir du voisinage. Les récipients de semis doivent être assez profonds car les racines apparaissent les premières et s'enfoncent rapidement avant que les feuilles n'émergent au-dessus de la surface. Les pots individuels sont idéaux (ex : bouteille de lait dont on ôte le goulot).
Pour une germination rapide, l'idéal est de semer les graines dans des jardinières, pots ou bacs, de recouvrir d'un sachet en plastique et de maintenir à une température élevée.  L'utilisation d'une serre chauffante, de mini serre à semis simplifie ce bricolage.
Technique du sachet : Il s'agit de faire germer les graines dans un sachet en plastique et non dans une terrine ou un pot. On mélange parfaitement les graines avec de la tourbe, de la terre ou du terreau à base de coco et on enferme le tout dans un sachet en plastique solide fermé par un lien. Le sachet est placé dans un endroit ombragé, chaud et abrité. Les graines germent et les plantules sont ensuite repiquées en fonction de leur développement.
On peut facilement manipuler les jeunes plantules sans endommager les racines. Cependant, il ne faut pas laisser trop longtemps enfermées sinon elles sont trop serrées et finissent par s'étioler. Cette technique permet une levée plus régulière des graines.
Le sachet peut être transparent ou opaque mais résistant. Surveiller l’hygrométrie.
Dès que les jeunes pousses feront surface, elles auront besoin de lumière, mais ne pas exposer directement à la lumière avant que celles-ci ne mesurent 10 cm. Elles pousseront plus vite!
Quand les plants auront un an il sera temps de les rempoter dans un pot assez grand.
Naturellement le pot sera percé  dans le fond pour un bon drainage. Utiliser un bon terreau. Mélanger un peu d’engrais, de préférence naturel (par ex : fumier de vache).
Ne pas replanter le stipe plus profondément. Il ne sera pas nécessaire de rempoter la plante avant que quelques racines dépassent des trous de drainage.
Pendant le printemps et l’été, il faut donner assez d’engrais pour une bonne croissance. En hiver, il n’est pas conseillé de continuer le fumage. L’engrais organique comme le fumier de vache est idéal pour les palmiers. La plante aura une croissance supérieure. Faire attention avec l’engrais chimique souvent trop agressif pour les jeunes racines.
Ils peuvent être plantés en pleine terre, à condition de bien les protéger l’hiver. D'une manière générale, les palmiers ne supportent pas une trop forte humidité au niveau de leurs racines. Arroser lorsque la terre est sèche 10 cm au-dessous de la surface.




samedi 24 juin 2017

Haricot Kilomètre

Semer de juin à juillet dès que la température du sol est supérieure à 10°, en poquets de distants de 60/70 cm. Ne pas trop recouvrir les graines. La récolte se fera dès que les haricots sont bons à être cueillis, sans trop attendre pour éviter la formation de fils et pour permettre la pousse suivante. Les gousses vert pâle sont remarquables par leur longueur. Elles mesurent jusqu’à 1 mètre. Il faut les consommer à 50 centimètres. Se consomment comme le haricot vert. Leur saveur est un mélange de haricot et d'asperge.

Fête du Jasmin à Grasse

Du 04 - 06 août 2017
Fête traditionnelle qui marque le début de la cueillette du jasmin, une des fleurs encore cultivées à Grasse.

Trois jours de fête dans le centre historique avec parade, déambulations, arts de la rue, feu d'artifice...

mardi 23 mai 2017

Un piège à moustique fait maison

Il va vous falloir :
  • une bouteille en plastique vide,
  • 20 g de levure de bière (ou levure de boulanger),
  • 20 cl d’eau,
  • 50 g de sucre,
  • et du fil de fer si vous souhaitez le suspendre.
Préparez le piège à moustique :
Coupez la tête de la bouteille plastique et conservez-la. Si vous souhaitez suspendre le piège, enroulez un fil de suivre autour de la bouteille et tendez 3 ou 4 fils de fer pour l’accrocher.
Faites chauffer le sucre dans l’eau et laissez refroidir avant de verser ce mélange dans le bas de la bouteille. Saupoudrez de levure sans mélanger. Le mélange va naturellement se faire peu à peu et ce sont les gaz issus de la fermentation qui vont attirer les moustiques.

Retournez le goulot de la bouteille coupée sur l’autre partie, de manière à créer une sorte d’entonnoir naturel qui va piéger les moustiques. Placez le piège dans la maison.


mercredi 17 mai 2017

« L’Art au Jardin », se tiendra toute la journée du 20 mai au jardin des douaniers de Cap d'Ail

Pour la 3ème année consécutive, l’association d’arts plastiques, la médiathèque de Cap d’Ail et divers intervenants (à découvrir dans le programme ci-dessous) s’associent à la commune, le temps d’une journée, les pieds dans l’herbe. Divers ateliers d’initiation à l’art (Céramique, « À la manière de… », confection de mini-bouquets), à la littérature (lecture sous l’arbre, siestes littéraires), au bien-être en extérieur (massage et relaxation, Qi-Qong, Taï-chï, chanting), aux plantes (Naturopathie, plantes tinctoriales, grainothèque) seront ainsi proposés, gratuitement, aux enfants comme aux adultes !

À l’heure du déjeuner, chacun sera libre d’apporter le met de son choix et de le partager avec son voisin de table, tandis que les boissons seront offertes par la ville !
 
Les ateliers seront installés dans les allées du jardin (détails des horaires dans le programme joint)
Toutes les animations de la journée sont gratuites.
 
Inscriptions  au  04 92 10 59 50



mercredi 19 avril 2017

Jusqu’au 1er mai : Festival des jardins de la côte d’azur

Les jardins éphémères sont installés sur quelques-uns des plus beaux sites du département. "L'éveil des sens", est le thème de cette première édition qui est placée sous le signe des émotions profondes qui nous submergent au contact du parfum et de la couleur des fleurs... 



Jardins éphémères
10 jardins sont montrés au public dans les sites suivants :
- Grasse : Places du Petit Puy et de l'Evêché
- Cannes : Jardin de la Villa Rothschild
- Antibes Juan-les-pins : Pinède Gould
- Nice : Jardin Albert 1er sur la promenade du Paillon
- Menton : Jardin Biovès

80 jardins privés sont ouverts au public pour l'occasion. Parmi eux :
La Villa Fort France à Grasse
La Villa Noailles à Grasse
Le Domaine Saint Jacques du Couloubrier à Grasse

De nombreuses animations sont prévues durant tout le mois d’avril pour faire découvrir ces jardins remarquables. Exposition d’œuvres paysagères, spectacle, conférence, différents ateliers, projection de film, troc de plantes, concert et bien sûr des visites tout au long du mois attendent petits et grands amateurs de nature....

Et vous pouvez voter pour votre jardin préféré sur le site du Festival.
Pour tout savoir sur le Festival et sa programmation, visitez le site Internet :https://festivaldesjardins.departement06.fr/festiv...


jeudi 30 mars 2017

Astuce : Faire pousser des oignons à la maison…

1. Trouvez une grosse bouteille d’eau.
2. Découpez le goulot, pas trop à ras de façon à pouvoir passer la main.
3. Percez des trous dans la paroi de la bouteille.
4. Remplissez la bouteille par couches successives : une couche de terreau, une couche d’oignons germés…
5. Chaque germe doit être placé dans un trou (pour que la partie verte puisse se développer à l’extérieur de la bouteille).
6. Arrosez le tout.
7. Replacez le goulot que vous aviez découpé.
8. Placez la bouteille devant une fenêtre.
C’est la partie verte que vous allez couper et cuisiner… pas les oignons qui sont dans la bouteille…











source : humanosphere.info